Questions fréquentes

Le diamant est une pierre naturelle extraite des profondeurs de la Terre. Composé de carbone, il met plusieurs millions d’années à se former. Le carbone est la source de toute vie. Aucun autre matériau dans la nature n’est plus dur que le diamant, ce qui signifie qu’un diamant ne peut être rayé que par un autre diamant. 

C’est le polissage qui permet au diamant brut de réfléchir la lumière, pour briller magnifiquement et scintiller comme nulle autre pierre précieuse. Le polissage, une pratique artisanale spécifique, définit l’éclat de cette pierre d’exception. La surface polie ne devient jamais mate. La forme de taille « brillant » est celle qui réfléchit le plus la lumière. Nos bagues sont presque toujours ornées de brillants.  Les différentes formes de taille sont rond brillant, ovale, marquise, poire, cœur, émeraude (rectangulaire avec coins rabotés), princesse (carré) et radiant (carré avec coins rabotés). 

Les 4 C déterminent la qualité et donc la valeur du diamant. Le diamant conserve toujours sa valeur et sert aussi, à ce titre, de placement.

·         Le « Cut », ou forme de taille, est décisif pour l’éclat de la pierre et son aptitude à réfléchir la lumière. Les différentes formes de taille sont rond brillant, ovale, marquise, poire, cœur, émeraude (rectangulaire avec coins rabotés), princesse (carré) et radiant (carré avec coins rabotés). Nous travaillons essentiellement avec des brillants mais nous disposons aussi de modèles ornés de pierres princesses.

·         La « Colour » (couleur) est une manière d’exprimer la gradation de couleur de la pierre. La plupart des diamants sont incolores à légèrement jaunâtres. La gradation la plus élevée est la couleur D (blanc exceptionnel) à L (blanc teinté). Nous travaillons toujours avec les couleurs G-H. Il existe aussi des diamants qui vont du brun au jaune vif, violet ou rose, rouge et bleu. Outre la couleur, les caractéristiques fluorescentes sont aussi exprimées sur une échelle de couleur allant de M à S-Z. 

·         La « Clarity » (pureté) indique la taille, le nombre, la position et la visibilité des irrégularités naturelles (inclusions) visibles ou non à l’œil nu ou à la loupe grossissante X 10. Cela va de la pierre comportant le plus d’irrégularités visibles P3 (Piqué 3) à celle la plus pure LC (Loupe Clean). Nous travaillons avec des diamants VS (very small inclusions) ou SI (small inclusions). 

·         Le « Carat » est une façon d’exprimer le poids du diamant. Il s’agit en réalité de la grandeur de la pierre. Dans le jargon, le poids ou carat peut être divisé en 100 points et s’exprime toujours avec deux décimales, par exemple 0,24 carat ou 24 points.   

Des laboratoires de gemmologie tels que le Hoge Raad voor Diamant (conseil supérieur du diamant – HRD) ou le Gemological Institute of America (institut américain de gemmologie – GIA) peuvent déterminer la valeur exacte d’une pierre et produire un certificat y relatif.  Généralement, il s’agit alors de pierres d’au moins 1,00 carat.  Pour nos bagues, nous travaillons rarement avec des pierres de plus de 0,50 ct. Nos diamants possèdent des certificats d’origine conformes au processus de Kimberley. Ils ne proviennent pas de zones de conflit et ne sont en aucun cas des « diamants du sang ».  

Nous sertissons uniquement des diamants, petits ou grands, de la meilleure qualité. Les diamants que nous sélectionnons présentent toujours une belle teinte blanche G-H. Pour les collections Mémoire, AURODESIGN, tessina, Pre Weddingringcollection et f’OrU, nous sertissons presque exclusivement des brillants d’une pureté VS (very small inclusions). Pour Traditions et Amici, ce sont des brillants d’une pureté SI (small inclusions).  Des relations durables et des fournisseurs de confiance nous garantissent une qualité exceptionnelle et stable en termes de couleur, d’inclusions et de grandeur des pierres. 

Même si d’autres fabricants recourent à des méthodes moins laborieuses, et donc moins chères, pour insérer des diamants dans une bague, VdB&VR sertit chaque pierre, aussi petite soit-elle, minutieusement à la main à l’aide d’un microscope. Nous sommes convaincus que cette pratique permet au brillant de resplendir encore davantage tout en assurant la qualité du bijou.  

L’opération par laquelle une pierre est insérée dans une bague est appelée le sertissage. Il y a différentes sortes de sertissage. Notre collection Traditions offre un choix de 12 sertissages différents.  

Lorsqu’une bague est ornée de brillants (ou d’autres pierres) sur la moitié de son pourtour, on dit qu’elle est à demi sertie. 

Lorsqu’une bague est ornée de brillants (ou d’autres pierres) sur tout son pourtour, on dit qu’elle est entièrement sertie. 

Bien que le diamant soit une pierre extrêmement dure, sa dureté dépend de sa pureté. Plus il contient d’inclusions (irrégularités naturelles dans la pierre), moins le diamant est dur et résistant. Cela signifie qu’il peut effectivement se casser en cas d’utilisation anormale ou de choc très violent.